injection de la bouche et des lèvres à Paris - Dr Claude Levy

Les traitement des lèvres et de la bouche

Pour une bouche triste qui a perdu de son charme avec le temps, la médecine esthétique propose des techniques pour gommer les ridules, redessiner le contour et repulper très légèrement les lèvres.

Avec l’âge, les lèvres et la bouche ont tendance à évoluer de deux façons : la lèvre rouge s’affine, ce qui donne au visage un air plus sévère. Sur la lèvre blanche apparaissent de minuscules rides verticales. Un aspect plissé appelé communément “code-barre”, également dû à une trop grande exposition au soleil ou à la prise de tabac.

LES TRAITEMENTS PROPOSÉS

Pour la lèvre rouge

On repulpe les lèvres par des techniques de comblement très légères qui consistent à modifier l’appui de la lèvre sur l’os maxillaire et sur les dents avec une injection d’acide hyaluronique faiblement réticulé. On reconstruit également l’arc de Cupidon (la jonction entre la lèvre blanche et la lèvre rouge). Une zone très sensible qui nécessite une anesthésie locale au cabinet.

Le geste reste délicat. Les suites sont simples, la lèvre peut être un peu gonflée ou marquée de bleus pendant deux ou trois jours.

Pour la lèvre blanche

Le nappage à l’acide hyaluronique

Il consiste en un comblement d’acide hyaluronique extrêmement fluide sous les rides pour retendre avec naturel la peau.

Les peelings forts : phénol (rarement) ou laser

On privilégie la technique de dermabrasion ou de resurfaçage au laser pour brûler les petites ridules. On peut le faire par un peeling au laser fractionné qui brûle les couches superficielles en laissant des intervalles de peau pour un traitement moins invasif que les peelings puissants.

Le peeling au laser fractionné n’agit que par intervalles sur le visage, il faudra plusieurs séances pour assurer la globalité des zones ciblées.

Le laser CO2 Fractionné ou le peeling thermique

Avec une technologie qui a fait d’importants progrès ces dernières années, le laser CO2 Fractionné soumet par rayonnement la peau à une source de chaleur qui fait abrasion. Un peeling thermique principalement utilisée pour traiter sur les peaux claires, les effets du soleil, le contour des lèvres et des yeux et les séquelles d’acnée. Elle n’est pas adaptée aux peaux très pigmentées et ne peut pas traiter les rides d’expression.

Le laser CO2 peut être utilisé selon deux modalités différentes :

  • en ablatif : la totalité de la surface de l’épiderme et une partie du derme est traitée en une fois. L’avantage de la rapidité du traitement est annihilé par des inconvénients majeurs : éviction sociale prolongée, risque de dépigmentation définitive, longueur des soins locaux post-traitement…
  • en fraxellisé (Fraxel®, Fraxo2®): épiderme et derme superficiel sont traités « en pointillés », ménageant des intervalles de peau saine. La récupération est plus rapide mais trois-quatre séances sont nécessaires espacées de 3 à 4 semaines. Le résultat demande trois à six mois pour apparaître pleinement.

Le laser CO2 fractionné est proposé avec des séances légères pour agir sur les troubles pigmentaires et dermiques : teint brouillé, pores dilatés, rides et froissement. Il est également efficace, mais avec des séances aux suites plus contraignantes, sur des problèmes dermiques plus marqués comme les rides profondes d’origine solaire. Il peut être utilisé seul ou en association avec une autre intervention chirurgicale telle que le lifting cervico-facial ou la chirurgie des paupières. Il doit être réalisé sous anesthésie de contact (Emla®) ou loco-régionale.

Un traitement en harmonie avec le visage

Il faut éviter de traiter une partie du visage de manière isolée mais travailler en harmonie sur l’ensemble du visage. A proximité immédiate des lèvres, on peut traiter le sillon naso-génien et le pli d’amertume, et, on peut remonter la vallée des larmes.

Prendre rendez-vous