Les traitements du menton - Dr Claude Levy à Paris

Le menton

« Les différentes techniques de chirurgie du menton corrigent efficacement ses défauts mais elles reposent également sur la complémentarité entre le menton et le nez. »

Le menton occupe un tiers du visage. Il participe, avec le nez, les lèvres et la bouche, à son équilibre. Très visible, de face ou de profil, il modifie en profondeur la perception que les autres ont de nous. Ses défauts, tels qu’un menton en galoche ou un menton fuyant peuvent être à l’origine de douloureux complexes chez les femmes comme chez les hommes.

En médecine esthétique, il existe de nombreux critères pour évaluer les qualités esthétiques d’un menton. Le premier d’entre eux concerne l’alignement du menton avec le front et le nez selon une ligne imaginaire verticale. Si le menton dépasse cette ligne, il est dit saillant. S’il est situé en retrait de cette ligne, il est dit fuyant.

LES TRAITEMENTS PROPOSÉS

L’injection

Dans le cas d’un menton fuyant, des solutions existent en médecine esthétique. Le menton fait partie intégrante de la fameuse « Jawline », autrement dit la ligne mandibulaire en français. Lorsque la rétrogénie est diagnostiquée comme mineure, une opération communément admise consiste à injecter de l’acide hyaluronique pour redonner du volume au menton, redessiner les contours de la mâchoire et la rendre plus carrée.

L’acide hyaluronique présente de nombreux avantages dans la prise en charge des corrections du menton. Outre le fait qu’il est moins invasif que la chirurgie, impliquant des suites bien moins lourdes, l’acide hyaluronique est une substance biodégradable et biocompatible, naturellement présente dans l’organisme. Le produit reste en place 12-18 mois.

La chirurgie : la génioplastie

Dans le cas d’un menton très rétrus ou d’un menton en galoche, il faudra recourir à la chirurgie qui seule permettra de repositionner le menton par fraisage ou ostéotomie.